EXQUIS N°53 : JACQUES OLIVIER BOSCO

  • Pas de commentaire

    Photo Jacques Olivier BoscoJacques Olivier Bosco vit à Nice avec sa femme, ses deux filles et son chat gris et râleur. Il se déplace en Vespa avec, toujours, une musette, des biscuits pour sa fille et un (ou deux) polar(s) à lire. Il écrit des nouvelles depuis sa première rédaction et s’est mis au roman à partir des années 2000 après avoir rencontré José Giovanni dans un salon du livre. « Vous devez absolument continuer d’écrire, imagerie, nervosité du style, c’est très bon… » JOB, comme on le nomme, n’est pas contrariant. Après deux romans refusés, son troisième, en hommage à Giovanni qui venait de décéder et donc inspiré du mythe des films des années soixante-dix et des romans des années cinquante, est accepté par Jigal en 2010 : Et la mort se lèvera. Depuis est sorti Le cramé puis Aimer et laisser mourir. Et la mort se lèvera vient d’être réédité en poche chez Jigal.

    Quand il écrit, JOB voit des images d’Il était une fois dans l’Ouest, entend les dialogues du Clan des Siciliens sur une musique d’ACDC, en pensant à des histoire d’hommes, de père, de mère, d’amante et de femme qui ont tout perdu, qui ont la haine, la rage, et qui le font savoir, quitte à s’en prendre plein la gueule, quitte à se faire démolir l’âme, et parfois même le cœur.

    [wp_cart:Les Aventures du Concierge Masqué:price:10.00:end]

COMMENTAIRES

0 Réponses pour Exquis n°53 : Jacques Olivier Bosco

LAISSER UN COMMENTAIRE

REMPLISSEZ LES CHAMPS POUR LAISSER UNE RÉPONSE. Votre adresse mail ne sera pas publiée.