les blessures du silence de Mme Natacha Calestreme chez Albin Michel Edition

Voici une très belle Chronique de Muriel Leroy sur le quatrième roman Les blessures du silence de Mme Natacha Calestrémé chez Albin Michel Edition.

Journaliste et réalisatrice de 30 documentaires sur le thème de la santé et de l’environnement, Natacha Calestrémé a publié plusieurs essais et trois thrillers psychologiques Le Testament des abeilles, Le Voile des apparences et Les Racines du sang aux éditions Albin Michel.

 

Les blessures du silence

Extraits

J’ai passé l’après-midi, la soirée et une partie de la nuit à consulter le dossier d’Amandine Moulin dans les moindres détails. L’ennui en cas de disparition d’une personne majeure est qu’on ne sait jamais si elle cherche à échapper à sa routine – un conjoint insupportable, une trop grosse dette, un avenir insipide – ou si elle a rencontré de sérieux problèmes. En première option il faut lui laisser du temps pour qu’elle réapparaisse de son propre chef. Dans la deuxième, passé 24 heures, les chances de la retrouver vivante se réduisent considérablement. Il faut donc procéder par étapes. J’ai noté et récapitulé les faits sur mon carnet : Amandine Moulin a disparu le cinq septembre. La seule personne à l’avoir aperçue tandis qu’elle sortait de chez elle ce jour-là, est la gardienne. Plus personne ne l’a vue après 13 h 00, heure à laquelle les époux ont communiqué par téléphone une dernière fois. L’appel a duré dix secondes seulement et le mari n’a plus le souvenir de ce qu’ils se sont dits. Le téléphone d’Amandine a cessé d’émettre à 13h40 dans un rayon qui englobe leur logement. Le portable est sur messagerie et reste muet depuis cette date. Mais le lendemain et les jours suivants… (La suite dans « Les blessures du silence »).

Oui dans cette affaire, chacun prétend connaître la vérité. Les autres mentent, reste à savoir qui?

Mon avis

Ce livre traite la de la violence conjugale avec une rare justesse en la pointant du doigt ainsi que les blessures invisibles, qu’elle occasionne. Elle ne présente pas non plus un délit aux yeux de la loi faute de preuve, la majorité du temps, et ce d’autant que les victimes se taisent.

Ce thriller psychologique m’a laissée sans voix et trouver les mots pour donner son ressenti ne fut pas chose aisée. Il frappe fort et met en lumière, par la documentation pathologique, les diverses perversions tout en soulignant bien les clivages entre la perversion ou symptômes pervers et le pervers narcissique, terme très galvaudé à notre époque, qui perd son sens premier. On ne croise pas des PN à tous les coins de rue par contre des personnes malsaines beaucoup plus et souvent à notre insu !

Ce roman a le mérite d’inciter à la réflexion, tout en dénonçant, car très documenté sur le sujet. Nul besoin de trash pour faire peur. Ce qui nous glace ici, l’écho à l’actualité ! Il nous renvoie à une certaine réalité, réalité souvent déformée ou ignorée par la justice.

L’auteure a su la, par ce biais, rendre visible, l’invisible et rendre crédible ses personnages par les diverses descriptions détaillées de la souffrance psychologique de la victime et l’angoisse des proches. Je m’attendais à la fin, mais cela ne m’a absolument pas dérangée dans ma lecture, tant l’important était le cheminement du récit.

Un livre que je recommande vivement et un coup de cœur pour moi pour cette année, ce qui était loin d’être gagné ! Pour tous les amateurs de romans psychologiques, foncez sans hésiter.

 

Résumé

Amandine Moulin a disparu. Son mari évoque un possible suicide, ses parents affirment quelle a été tuée, ses collègues pensent quelle sest enfuie avec un amant, et autant de témoignages contradictoires qui ne collent pas avec la description qui est faite de cette mère de trois petites filles. Et puis il y a sa voix, que le lecteur découvre, en filigrane du roman, qui nous raconte une indicible vérité …

 

Un roman qui dépeint subtilement les affres du harcèlement conjugal. Par le biais dune enquête de police entraînante, lauteur parvient avec brio à nous plonger dans le mécanisme de destruction implacable qui se met en place autour de la victime. Elle dépeint la réalité dun couple rongé par lemprise, la manipulation et la perversion.