PRIX DU BALAI D’OR 2017 7e Edition

 

Voila depuis Novembre 2016 les 14 jurées de cette 7e Editions planche sur ces 12 romans que j’ai choisi.Pourquoi ces choix ? Des romans qui m’ont énormément plu et j’ai voulu cette année faire un tour du monde du roman noir, pour rendre hommage également à ces grands écrivains.

Je  rend hommage également au jurées en vous donnant leurs noms car ils travaillent dure en ce moment: Mr Pierre Faverolle,Mr Denis Lecomte, Mme Fabienne Lecomte,Mme Nathalie Martin,Mme Amandyne Di Fauris, Mme Cécile Bontonnou,Mr Rémi Delaye,Mr Dominique Lafosse, Mme Ann Lafosse,Mr Franck Brebant,Mr Bruno Chanson,Mme Brigitte Maréchaux, Mme Sophie Scutnaire et biensurs votre fidèle serviteur Mr Richard Contin.

Mi Juin les jurées voteront pour retenir 6 Finalistes pour le Prix du Balai D’OR 2017 et en Septembre un bon restaurant pour délibérer .Je vous donne rendez-vous demain pour vous dévoiler les 12 romans sélectionné pour Le Prix du Balai de la Découverte 2017 qui récompense un premier roman. Je vous souhaite une bonne année 2017 de lecture noir .

Je vous rappelle également que le Tenant du Titre du Prix du Balai D’OR est Mr Roger Jon Ellory pour son magnifique roman « Papillon de Nuit » chez Sonatine Edition.

 

-Brève histoire de sept meurtres de Mr Marlon James (Jamaïque) Albin Michel Edition.

Kingston, 3 décembre 1976. Deux jours avant un concert en faveur de la paix organisé par le parti au pouvoir, dans un climat d’extrême tension politique, sept hommes armés font irruption au domicile de Bob Marley. Le chanteur est touché à la poitrine et au bras. Pourtant, à la date prévue, il réunit 80 000 personnes lors d’un concert historique

 

Marlon James est né à Kingston, en Jamaïque, en 1970. Ses deux premiers romans (à paraître chez Albin Michel), récompensés par plusieurs prix littéraires aux États-Unis, en ont fait l’un des écrivains les plus remarqués de la scène littéraire anglo-saxonne de ces dernières années. Avec Brève histoire de sept meurtres, il devient en 2015 le premier auteur jamaïcain distingué par le prestigieux Man Booker Prize depuis sa création. Le roman a par ailleurs été élu parmi les meilleurs livres de l’année par de nombreux journaux.

Il vit à Minneapolis, dans le Minnesota, où il enseigne à l’université.

 

Lagos Lady de Mr Leye Adenle (Nigéria) Métailié Edition.

Mauvaise idée de sortir seul quand on est blanc et qu’on ne connaît rien ni personne à Lagos ; Guy Collins l’apprend à ses dépens, juste devant le Ronnie’s, où il découvre avec la foule effarée le corps d’une prostituée aux seins coupés. En bon journaliste, il aime les scoops, mais celui-là risque bien de lui coûter cher : la police l’embarque et le boucle dans une cellule surpeuplée, en attendant de statuer sur son sort.

Le sort, c’est Amaka, une splendide Nigériane, ange gardien des filles de la rue, qui, le prenant pour un reporter de la bbc, lui sauve la mise, à condition qu’il enquête sur cette vague d’assassinats. Entraîné dans une sombre histoire de juju, la sorcellerie du cru, notre journaliste à la manque se demande ce qu’il est venu faire dans cette galère, tandis qu’Amaka mène la danse en épatante femme d’action au milieu des notables pervers.

Hôtels chics, bars de seconde zone, jungle, bordels, embouteillages et planques en tout genre, Lagos bouillonne nuit et jour dans la frénésie highlife ; les riches font tinter des coupes de champagne sur Victoria Island pendant que les pauvres s’entretuent à l’arme lourde dans les bas quartiers.

 

 

Leye Adenle est né au Nigéria en 1975. Il est considéré par sa famille comme la réincarnation du roi des habitants d’Osogbo. Il vit désormais à Londres où il travaille comme chef de projet et, à l’occasion, acteur. Lagos lady est son premier roman.

 

 

  –J’ai été Johnny Thunders de Mr Carlos Zanon (Espagne) Asphalte Edition.

Ancien guitariste de rock, Francis revient à Barcelone, dans le quartier où il a grandi, où il a noué ses premières amitiés et surtout où il a découvert le rock. La cinquantaine bien tassée et sans le sou, il doit retourner vivre chez son père. Mais Francis a un plan en tête. Retrouver une vie normale, trouver un job qui va lui permettre de payer ses pensions alimentaires en retard, renouer avec ses enfants, rester à l’écart de la drogue… Et revoir sa petite soeur adoptive, afin qu’elle l’aide à se remettre en selle. Mais celle-ci fréquente un certain don Damiàn, le parrain du quartier, qui a la main sur tous les trafics…Le retour à la réalité se révélera compliqué pour Francis, aux prises avec les démons de son passé, mais aussi avec la nostalgie d’une vie faite de musique, de passion, de sueur et d’excès.

 

Carlos Zanón est né à Barcelone en 1966. Poète, scénariste, parolier et critique littéraire, il est également romancier. Soudain trop tard et N’appelle pas à la maison, parus chez Asphalte et repris au Livre de Poche, ont assis sa carrière d’auteur de noir. J’ai été Johnny Thunders a remporté le prix Dashiell Hammett 2015, récompensant le meilleur roman noir de l’année en langue espagnole.

 

Les Disparus du Phare de Mr Peter May (Ecosse) Rouergue Noir Edition.

Peter May pendant le salon Polars du Sud à Toulouse en 2013

Rejeté par les vagues, un homme reprend connaissance sur une plage. Tétanisé par le froid, le cœur au bord des lèvres, frôlant dangereusement le collapsus. Il ignore où il se trouve et surtout qui il est ; seul affleure à sa conscience un sentiment d’horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Mais si les raisons de sa présence sur cette île sauvage des Hébrides balayée par les vents lui échappent, d’autres les connaissent fort bien. Alors qu’il s’accroche à toutes les informations qui lui permettraient de percer le mystère de sa propre identité, qu’il s’interroge sur l’absence d’objets personnels dans une maison qu’il semble avoir habitée depuis plus d’un an, la certitude d’une menace diffuse ne cesse de l’oppresser. Muni, pour seuls indices, d’une carte de la route du Cercueil qu’empruntaient jadis les insulaires pour enterrer leurs morts, et d’un livre sur les îles Flannan, une petite chaîne d’îlots perdus dans l’océan marquée par la disparition jamais élucidée, un siècle plus tôt, de trois gardiens de phare, il se lance dans une quête aveugle avec un sentiment d’urgence vitale.

 

Né en 1951 à Glasgow, Peter May a été journaliste, puis brillant et prolifique scénariste de la télévision écossaise. Il vit depuis une dizaine d’années dans le Lot où il se consacre à l’écriture. Sa trilogie écossaise – L’Île des chasseurs d’oiseaux, L’Homme de Lewis et Le Braconnier du lac perdu –, initialement publiée en français par les Éditions du Rouergue, a conquis le monde entier. Saluée par de nombreux prix littéraires, toute son œuvre est disponible aux Éditions du Rouergue.

 

  –Sur les hauteurs du Mont Crève-Cœur de Mr Thomas H Cook (USA) Seuil Edition.

Thomas H. Cook

« Qu’allait faire Kelli sur le mont Crève-Cœur ce jour-là ? Qu’allait-elle chercher, seule dans la profondeur de ces bois ? »

Trente ans après le drame, Ben demeure obsédé par l’image du corps de Kelli tel qu’il a été découvert sur la hauteur de ce mont où, jadis, l’on organisait une course de Noirs avant les enchères du marché aux esclaves.

 

Né en 1947 en Alabama, Thomas H. Cook a quitté à 17 ans sa petite ville pour New York, qui le fascinait. Devenu professeur d’histoire, et secrétaire de rédaction au magazine Atlanta, il a écrit plus de vingt romans policiers ténébreux, dont Au lieu-dit Noir-Étang, lauréat d’un Edgar Award. Il partage son temps entre Cape Cod et Culver City.

 

  –Sur l’île, une prison de Mr Maurizio Torchio (Italie) Denoël Edition.

Depuis le tréfonds d’une cellule s’élève une voix. Celle d’un homme emprisonné pour avoir enlevé la fille d’un patron local, surnommée «la Princesse du café». Le jour où il tue un gardien, il est alors condamné à perpétuité et décide de tout raconter : les relations entre gardiens et détenus, les rivalités et la solidarités entre les prisonniers eux-mêmes. Il décrit la nourriture, le sexe, le monde extérieur, l’attachement désespéré aux objets, les jours et les nuits qui se confondent – tous les détails, même les plus infimes, sont rapportés avec une minutie sans pitié.

 

Maurizio Torchio n’est pas un prisonnier, ne l’a jamais été : diplômé de philosophie et docteur en sociologie de la communication, il travaille aujourd’hui au Centre d’archives Fiat.

 

-LÀ OÙ LES LUMIÈRES SE PERDENT de Mr David Joy (USA) Sonatine Edition .

 

Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui ne laisse pas indifférent, un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu’un nom, c’est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d’enfance, Maggie Jenkins, Jacob n’a guère l’occasion de se montrer romantique. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes afin d’aller vers la lumière, ou bien s’enfoncer encore dans les ténèbres en suivant la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l’espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu’il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui.

 

David Joy est né à Charlotte, en Caroline du Nord, en 1983. Il a été nominé pour les prix tels que le prix Pushcart. Là où les lumières se perdent est son premier roman.

 

 La Mauvaise Pente De Mr Chris Womersley (Australie) Albin Michel Edition.

 

Lee, un petit voyou d’une vingtaine d’années, se réveille dans un hôtel miteux, à la périphérie d’une grande ville australienne, avec une balle dans le ventre et une valise pleine de billets, sans avoir le moindre souvenir de ce qui a bien pu se passer. A son chevet, Wild, un médecin morphinomane qui tente d’échapper au désastre de sa propre existence. Les deux hommes établissent vite une camaraderie de circonstance et décident de trouver refuge dans une maison à la campagne. Une intimité malhabile se noue entre les deux hommes qui revisitent inévitablement le passé auquel chacun tente d’échapper : Lee est hanté par son séjour en prison, Wild fuit un procès pour erreur médicale. Mais Josef, un gangster vieillissant, s’est lancé à leurs trousses bien décidé à récupérer l’argent et à s’occuper une fois pour toutes de Lee. Trois hommes face à eux-mêmes et à une vérité qu’ils auraient préféré ignorer.

 

Né en 1968 à Melbourne, Chris Womersley est considéré comme l’un des meilleurs jeunes écrivains australiens. Il a connu une véritable consécration auprès de la presse et du public avec Les Affligés, finaliste de tous les grands prix littéraires du pays (publié chez Albin Michel en 2012). La Mauvaise pente (Albin Michel, 2014) a été récompensé par le Ned Kelly Award en 2008.

 

 

 

-UNE MORT QUI EN VAUT LA PEINE de Mr Donald Ray Pollock (Etats-Unis) Albin Michel Edition

  1. Quelque part entre la Géorgie et l’Alabama. Le vieux Jewett, veuf et récemment exproprié de sa ferme, mène une existence de misère avec ses fils Cane, Cob et Chimney, à qui il promet le paradis en échange de leur labeur. À sa mort, inspirés par le héros d’un roman à quatre sous, les trois frères enfourchent leurs chevaux, décidés à troquer leur condition d’ouvriers agricoles contre celle de braqueurs de banque. Mais rien ne se passe comme prévu et ils se retrouvent avec toute la région lancée à leurs trousses. Et si la belle vie à laquelle ils aspiraient tant se révélait pire que l’enfer auquel ils viennent d’échapper ?

 

Originaire de l’Ohio, Donald Ray Pollock a été ouvrier pendant trente-deux ans dans une usine de pâte à papier, avant de prendre le chemin de l’université et de se consacrer à l’écriture. Publié en 2008 aux États-Unis, son recueil de nouvelles Knockemstiff a marqué l’avènement d’une voix majeure dans la littérature américaine.Son premier roman, Le Diable, tout le temps, a été salué unanimement par la presse américaine et figurait parmi les meilleurs livres de l’année 2011. Publié en France en 2012, il a rencontré un succès absolu, distingué par le Grand Prix de Littérature policière et élu « Meilleur livre de l’année 2012 » par le magazine Lire.

 

 

-AUSSI NOIR QUE TON MENSONGE de Mr TUOMAINEN ANTTI (Finlande) Fleuve noir Edition

 

Alors que la neige s’abat sur Helsinki et recouvre le monde d’un voile de silence, Janne Vuori, journaliste, reçoit un étrange e-mail : une mine de nickel, située au nord de la Finlande, abriterait des activités illégales et serait à l’origine d’une catastrophe écologique.

N’écoutant que son instinct d’enquêteur, Janne décide de faire la lumière sur cette sombre affaire. Malgré les réticences de son entourage, il se lance corps et âme dans cette investigation.

À mesure que les révélations s’accumulent, les têtes tombent – au propre comme au figuré ‒, jusqu’au jour où Janne est lui-même menacé de mort.

C’est alors que resurgit son père, après trente ans d’absence et une vie passée dans l’ombre d’inavouables secrets.

Lorsque les preuves éclatent au grand jour, Janne, tiraillé entre le besoin impérieux de découvrir la vérité et celui de sauver sa famille, devra choisir sa place.

Quel qu’en soit le prix…

 

Antti Tuomainen, né en 1971, est l’auteur de trois romans unanimement salués par la critique, et s’impose désormais comme l’une des figures de proue de la littérature policière finlandaise. La dernière pluie, publié chez Fleuve Éditions en 2013, a obtenu le Clue Award pour le meilleur roman policier finlandais en 2011 et a été vendu dans plus de 25 pays. Sombre est mon cœur est son quatrième roman et le deuxième à paraître en français, chez Fleuve Éditions. Antti Tuomainen vit à Helsinki.

 

 

-Dans Le Silence enterré de Mme Tove Alsterdal (Suède) Rouergue Noir Edition.

Katrine Hedstrand, journaliste, vit à Londres. Lorsqu’elle est rappelée à Stockholm au chevet de sa mère qui n’a plus toute sa raison, elle découvre dans les papiers personnels de celle-ci les courriers insistants d’une agence immobilière qui propose des sommes considérables pour une maison située au nord de la Suède, à la frontière avec la Finlande. Katrine, qui n’a jamais entendu parler de cette maison et ne connaît pas même la région natale de sa mère, décide de partir pour Kivikangas. Elle arrive dans une communauté bouleversée par la découverte d’un crime terrible : Lars-Erik Svanberg, un homme âgé qui vit seul depuis des années, a été retrouvé mort, la tête fendue en deux à la hache. Or, Katrine ne va pas tarder à soupçonner que Svanberg en savait long sur l’histoire de Kivikangas et qu’il aurait pu lui apprendre beaucoup sur les jeunes années de sa propre grand-mère, dans une époque bouleversée par la révolution soviétique à laquelle certains, en Suède comme ailleurs, ont cru si passionnément qu’ils ont tout abandonné pour elle.

 

Tove Alsterdal est journaliste, dramaturge et scénariste. Son premier roman, Femmes sur la plage, a été publié par les éditions Actes Sud en 2012. Son deuxième roman, Dans le silence enterré, paraît au Rouergue en novembre 2015.

 

-La Dame de Pierre de Mr Xavier Marie Bonnot (France) Belfond Edition.

 

De la famille Verdier, il ne reste plus qu’eux, Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l’existence de sa soeur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu’elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l’an, dans cette maison de famille où rien n’a changé.

Mais cette fois-là, c’est différent. Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu’elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l’homme de la terre, les secrets et les névroses de sa soeur ne sont que des faiblesses.

Un matin d’hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu’on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c’est Pierre qui est désigné comme le coupable.

Pierre est seul à présent. Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d’alpiniste, aurait-il pu commettre l’irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l’entourage de Claire ne semble connaître l’existence ? Pierre comprendra bien tard qu’elle était le secret le mieux caché de sa soeur…

 

Xavier-Marie Bonnot est né en 1962 et vit à Paris.

Ecrivain et réalisateur de films documentaires, c’est avec son premier roman, La Première empreinte (L’Ecailler du sud, 2002), qu’il remporte le prix Rompol et le prix des Marseillais. Le Pays oublié du temps (Actes Sud, 2011) et Premier homme (Actes Sud, 2013) ont respectivement été récompensés par le prix Plume de cristal ainsi que par le prix Lion noir.

Désormais traduit dans le monde entier, c’est chez Belfond que Xavier-Marie Bonnot a choisi de publier son septième roman, La Dame de pierre.

« POLAR » 2016 du meilleur roman francophone au Festival de Cognac le 14 octobre pour La Dame de pierre, paru en 2015.