BALAI D’OR 2016 SELECTION AVRIL

Aujourd’hui 1ier Avril ce n’ais pas un poisson d’avril, je vais continuer de vous dévoiler les 26 romans sélectionnés pour l’édition 2016.

Chaque mois jusqu’aux mois de juin je vous dévoilerais la liste.

Une liste que j’ai choisie par leur qualité d’écriture et leur histoire qui mont séduit ou bouleversé.

Un plaisir énorme de vous faire connaître des différents genres.

Le balai D’OR va voyager sur tous les continents et les jurées auront la tâche d’abord de choisir leur 12 Finalistes 2016 puis dans un bon restaurant fin septembre choisir les lauréats ou lauréates.

Les Jurées depuis septembre 2015 sont entrain déjà de lire les romans sélectionné.

 

Voici les 4 romans sélectionnés pour le Mois d’Avril pour Le Prix du Balai D’OR 2016 :

 

-Mr Olivier Taveau pour son roman Les âmes troubles Chez Masque Edition.

http://www.concierge-masque.com/2015/07/30/les-ames-troubles-de-olivier-taveau-chez-masques-edition/

Les_Ames_Troubles olivier-taveau-laureat-du-prix-du-premier-roman-policier-photo-jeremie-blancfene-1427401822

Le capitaine Nicholas Bog-Bat se réveille à l’hôpital après une traque qui a coûté la vie à son collègue et l’a blessé à la jambe. Il reçoit alors la visite d’un certain Luc; responsable des précédents événements et assassin qui brûle les yeux de ses victimes. Ce dernier lui explique qu’ils sont liés, que les meurtres vont continuer et que Nicholas va directement en pâtir. 

Les victimes se multiplient et Nicholas; suspecté par certains de ses collègues, se lance à la recherche de Luc, essayant de comprendre les raisons qui le poussent à agir ainsi. 

 

 

Mr Daniel Quiros pour son roman Eté Rouge chez L’Aube Edition.

http://www.concierge-masque.com/2015/06/24/lete-rouge-de-daniel-quiros-chez-aube-edition/

 1098-Quiros-__t__-rouge-couv-avec-bandeau1w931nl5

Côte du Pacifique, Costa Rica. Un Éden où les pinèdes sont massacrées afin de permettre la construction de villas luxueuses pour des investisseurs étrangers… et des caïds de la drogue. Un Éden où il fait terriblement chaud, où l’alcool ne peut faire oublier le sable, la poussière et le vent.

C’est là, dans un tranquille village de pêcheurs, qu’est découvert sur la plage le cadavre d’une femme, surnommée l’Argentine.

Don Chepe, ancien guérillero qui a lutté aux côtés des sandi­nistes, décide de retrouver l’assassin de son amie. Une enquête qui le conduit à découvrir les liens obscurs entre passé et présent, utopie et désenchantement… et à revisiter l’histoire de son pays.

 

 

Mr William bayer pour son roman Trame de sang Chez Rivages Edition

http://www.concierge-masque.com/2015/09/10/trame-de-sang-de-william-bayer-chez-rivages-edition/

 81duxfQooBLBayer-interview

Joel Barlev, jeune artiste prometteur, tombe amoureux de Liv Anders, danseuse et tisserande. « Ce qui ne peut être dit doit être dansé. Ce qui ne peut être dansé doit être tissé. Et ce qui ne peut être tissé doit être imprimé dans la chair » : l’étrange mantra de Liv intrigue Joel ; de même lorsqu’elle affirme « dissimuler sa douleur dans ses tissages ». Lorsque Liv est tuée, il apparaît qu’elle avait bien dissimulé quelque chose dans l’une de ses compositions abstraites, et Joel, aidé de ses deux amis Justin et Kate, veut découvrir quoi.

 

Mr Lorenzo Lunar pour son roman Coupable vous êtes Chez Asphalte Edition.

http://www.concierge-masque.com/2015/10/15/coupable-vous-etes-de-lorenzo-lunar-chez-asphalte-edition/

 21042015171537hdLorenzo3

Santa Clara, ville de province cubaine. Le cadavre d’un caïd est découvert non loin de la gare routière. L’arme du crime étant un marteau de cordonnier, le commissaire de quartier Leo Martin soupçonne tout de suite son ennemi juré, Chago Le Boeuf, dont c’est la profession. Sauf que celui-ci vient de lui-même au poste pour déclarer le vol de l’outil, puis il annonce qu’il souhaite collaborer avec la police sur cette affaire. Sa piste : les prostituées. Aux côtés d’un Leo Martin toujours en proie à ses démons, le lecteur découvre la vie des jineteras, jeunes femmes vendant leurs charmes aux hauts fonctionnaires cubains comme aux touristes, à travers une galerie de personnages féminins aux caractères bien trempés. L’une d’elle pourrait bien être impliquée dans le meurtre…

 

 

Maintenant je vais vous dévoiler les 2 qualifiés pour Le Prix du Balai de la Découverte 2016 du mois d’Avril qui récompense un premier roman.

12 Qualifiés, ils seront trois en Finale, bonne chance à eux.

 

Les limbes de Olivier Bal chez L’Enyol Edition.

http://www.concierge-masque.com/2015/12/31/les-limbes-de-olivier-bal/

 Limbes_Couvolivier photo

Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret : les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska pour une aventure aux frontières de la peur et de la folie, une aventure qui les entraînera au cœur des rêves pour percer le mystère des Limbes.

 

La Petite Barbare de Astrid Manfredi chez Belfond Edition.

http://www.concierge-masque.com/2015/12/17/la-petite-barbare-de-astrid-manfredi-chez-belfond-edition/

 9782714459435

French writer Astrid Manfredi poses in Paris on September 11, 2015. AFP PHOTO / JOEL SAGET / AFP / JOEL SAGET

French writer Astrid Manfredi poses in Paris on September 11, 2015. AFP PHOTO / JOEL SAGET / AFP / JOEL SAGET

« Moi, monsieur, je suis pleine du bruit assourdissant de vivre. »

En détention on l’appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l’abattoir bétonné de la banlieue. L’irréparable, elle l’a commis en détournant les yeux. Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shoots de vodka et les livres pour échapper à l’ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l’argent facile.

En prison, elle écrit le parcours d’exclusion et sa rage de survivre. En jetant à la face du monde le récit d’un chaos intérieur et social, elle tente un pas de côté. Comment s’émanciper de la violence sans horizon qui a fait d’elle un monstre ? Comment rêver d’autres rencontres et s’inventer un avenir ?

 

 

Je vous donne rendez-vous début du mois de Mai pour continuer à vous dévoiler les prétendants aux deux Prix.

A bientôt.