L’Auteur Anonyme :: Le Livre de la mort

Le livre de la mortLe Concierge Masqué est très fier de vous faire partager une interview de L’Auteur Anonyme, auteur à succès de romans déjantés et jubilatoires qui garde le mystère sur son identité, mais qui, pour vous, lecteurs et lectrices, enlève le masque alors que dans le même temps je garde honteusement le mien.

Je remercie Caroline Vallat pour la traduction de l’interview et Sophie Montemagni pour son aide.

Voici un résumé de son dernier roman, Le Livre de la Mort, chez Sonatine :

Il est sans doute préférable pour votre bien-être que personne n’inscrive jamais votre nom dans Le Livre de la mort, sans quoi il vous resterait très peu de temps pour formuler vos dernières volontés. Aussi, on peut aisément comprendre que celui-ci fasse l’objet de multiples convoitises, en général assez mal intentionnées. Et que quelques contrariétés guettent son actuel détenteur, l’infortuné Sanchez.

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais porté, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s’unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu’il s’avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d’un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n’a plus qu’une solution : revenir d’entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.

Très bonne lecture et à la semaine prochaine.

Quand as-tu commencé à écrire des livres ?
En 2002. J’ai eu besoin de quelques années de pratique avant d’écrire quelque chose qui ne soit pas trop mal.

Comment t’est venue l’idée d’écrire ces 4 livres et pour quelle raison ?
J’avais décidé d’écrire un livre que j’aurais plaisir à lire. Le premier livre a été un vrai coup de chance parce que j’inventais l’histoire pendant que j’écrivais. Le fait est que c’est un miracle que toutes les intrigues soient résolues à la fin du livre. Car je n’avais pas planifié l’histoire. Je ne savais jamais ce qui allait se passer jusqu’à ce que je l’écrive. Par exemple, quand il y a l’éclipse à la fin du livre, je n’avais pas décidé qui allait survivre. Je n’avais pas non plus idée de ce qui allait se passer quand le Bourbon Kid et Somers ont leur épreuve de force à la fin. Et juste quand Rodeo Rex allait devenir le héros principal, j’ai décidé de le tuer juste pour me surprendre moi-même !

L'oeil de la luneQuels films t’ont inspiré pour écrire ?
Beaucoup de films ont inspiré mon écriture bien que généralement, cela soit inconsciemment. J’ai regardé Retour vers le futur récemment et j’ai repéré un dialogue qui apparaît dans un de mes livres. Et puis tout à la fin du film, George McFly tient un exemplaire de son premier roman et dit à son fils : « Si tu y mets de ton esprit, tu peux tout accomplir. » Il m’est apparu que, peut-être, j’ai été inspiré par George McFly !

Quels sont tes films préférés ? Et pourquoi ?
True Romance, Forrest Gump, Mad Max 2, Dead Man’s shoes et plus récemment Drive. J’ai tendance à aimer les films où le héros est un solitaire ou un homme sans nom. Je peux m’identifier à ça !

Nous savons que Don Murphy a acheté les droits de tes livres… Auras-tu ton mot à dire sur le casting, les décors, les costumes… ?
J’ai rencontré Don l’année dernière et nous avons discuté de plusieurs choses. Pour être honnête, je suis heureux pour lui qu’il prenne toutes les décisions et qu’il fasse le film à sa façon. J’aurai toujours le livre. Le livre ne changera jamais, donc ce sera agréable de voir l’interprétation de quelqu’un d’autre sur l’écran même si ce n’est pas la façon dont je l’ai imaginé.

Qui jouerait parfaitement le Bourbon Kid selon toi ?
Il y a beaucoup de candidats. J’aime Ryan Gosling en ce moment mais je soupçonne tout le monde de le vouloir actuellement dans un rôle principal. J’aime aussi Cam Gigandet mais il s’est fait tuer par Edward Cullen dans le film Twilight donc c’est désormais impossible qu’il puisse être le Bourbon Kid !

Quelles sont tes habitudes quand tu écris ? (le soir ? le matin ? assis à ton bureau ?)
Je me lève le matin avec l’intention d’écrire avant midi. Quoiqu’habituellement, je finisse par faire un million d’autres choses et ne commence à écrire vraiment quelque chose qu’à partir de 22 heures.

As-tu besoin de musique pour écrire ? Et quelles sont tes influences musicales, tes chanteurs ou groupes préférés ?
La musique rend l’écriture tellement plus facile. Je n’écoute presque exclusivement que des bandes originales de films quand je travaille. Tout, de Braveheart à Kick Ass.

Quel a été ton premier choc littéraire et quels sont tes auteurs préférés ?
Mon livre préféré quand j’étais enfant s’appelait My father’s dragon, de Ruth Stiles Gannon (sorti en France chez Nathan  en 1991 sous le titre Le dragon de mon père). Je n’ai pas d’auteur préféré en ce moment mais je commence à lire les livres d’autres auteurs de Sonatine, tels que Paul Cleave, S.J. Watson et R.J. Ellory.

Quel est le dernier livre que tu aies lu et aimé ?
Screwed de Ronnie Thompson (non traduit en français). C’est l’histoire vraie d’un gars qui a travaillé comme gardien de prison. Il a récemment été adapté en un film britannique. On m’a proposé de faire de la figuration dans ce film mais je ne pouvais pas car j’étais occupé à autre chose.

Le Cimetière du diablePourquoi garder ton identité secrète et qu’est-ce que l’anonymat t’apporte ?
Je suis habitué à être anonyme et j’aime que cela soit comme ça.

Peux-tu nous parler de ton enfance sans trop en révéler sur toi, bien sûr ?
J’ai eu une enfance très heureuse bien que toujours plus heureux quand je jouais tout seul. Et j’ai commencé à écrire des histoires pour moi-même quand j’avais environ 6 ans.

Combien de personnes dans le monde savent que tu es l’auteur des aventures du Bourbon Kid ?
Un bon nombre de mes amis le savent, mais aucun d’eux n’a jamais lu les livres et ils ne sont pas vraiment conscients du succès.

Tu as écrit à la fin du Livre de la mort : « fin… peut-être »… Qu’en est-il d’un cinquième livre du Bourbon Kid ?
Je n’ai pas l’intention d’écrire un 5ème livre du Bourbon Kid. Si je le faisais, ce serait un spin-off le mettant en scène lui. Mais je ne sais pas comment un livre du Bourbon Kid pourrait fonctionner sans Sanchez dedans.

Aura-t-on un jour les réponses à des questions restées en suspens, telle que la rencontre entre le Bourbon Kid et Jessica ?
C’est peu probable. Il est mieux que certaines choses soient laissées à l’imagination du lecteur.

As-tu une anecdote à nous raconter sur Le livre de la mort ? Et est-ce que la pétition Facebook t’a vraiment fait changer d’avis ou avais-tu quand même l’intention de publier le livre ?
J’ai commencé à l’écrire avant que j’écrive Le cimetière du diable, mais c’était juste trop violent. Puis après la pétition Facebook, j’ai été tellement flatté par les réactions des fans que j’y suis revenu et que j’ai fait des corrections afin que le livre puisse être publié. La version publiée est meilleure que les premières ébauches.

Que penses-tu des 2 teasers de Soja Films ? Tu sembles avoir une relation particulière avec tes fans français, peux-tu nous en dire plus ?
Les trailers sont géniaux, je n’ai jamais vu de meilleurs trailers de livres ailleurs.

J’ai beaucoup de chance d’avoir des fans si enthousiastes et talentueux en France. C’est pourquoi il était agréable d’être en mesure de sortir Le livre de la mort en premier en France en guise de remerciements pour les merveilleux fans français.

Le livre sans nomLe livre de la mort est une exclusivité française, il est pour l’instant uniquement traduit en français… Comment as-tu rencontré ton éditeur français Sonatine et que penses-tu du travail qu’ils font avec tes livres et tes couvertures ?
Je n’ai jamais rencontré quiconque chez Sonatine mais j’espère que cela se fera un jour. Quand j’ai entendu que Le livre sans nom allait être publié chez Sonatine, ma première pensée a été « Mais qui diable est donc Sonatine ? » Je connais maintenant la réponse à cette question : c’est le meilleur éditeur en France ! Les couvertures sont excellentes également. La couverture du Livre de la mort est ma préférée de toutes. Elle est cool et terrifiante à la fois.

Y a-t-il un sujet international qui t’énerve ou qui te fait rire ?
Je n’aime jamais entendre parler dans la vraie vie de meurtres ou d’actes de terrorisme. Je préfère que ce genre de choses soit fictif. J’aime la musique pop étrangère parce que les sons me semblent totalement fous.

Quel est ton rêve ?
Rester anonyme.

Quels sont tes projets maintenant ?
C’est un secret…

Qu’aimerais-tu dire à tes fans français comme mot de la fin ?
Merci d’aimer autant mes livres et pour votre soutien et de votre amitié. Je vous aime tous !